Comment liquider les objets promotionnels obsolètes et transformer l’opération en action humanitaire ?

tombolaCas d’entreprise : comment liquider un stock d’objets promotionnels importants en restant éthique ? C’est à dire sans gâchis en période de crise.

  • La problématique (cas réel !):

Le changement de nom de l’entreprise rend son stock d’objets promotionnels obsolète. Du fait de son secteur d’activité et de son action marketing importante ce stock comporte des objets de valeur (foulards et cravates en soie, cartables, stylos, draps de bain, cahiers et blocs notes, beaux calendriers, agendas en cuir…).

Cette entreprise, basée à Lyon, dans le domaine de la santé (donc avec les problématiques des dépenses de soins et remboursements) se veut citoyenne et éthique et même si les objets sont obsolètes, se refuse à un simple passage en benne !

  • Solution : une tombola interne… qui deviendra humanitaire !
  • Idée de départ formulée sous forme de questions :
  1. Comment faire pour que les salariés des fonctions de supports (type RH, Compta, Administration générale…) puisse bénéficier « pour une fois » des objets promotionnels de l’entreprise ?
  2. Comment éviter de « donner » des objets en les abolissant de leur valeur commerciale ?
  • Début de solution :
  1. Pourquoi ne pas faire une tombola ?
  2. Et du coup, si nous faisons une tombola, pourquoi ne pas donner l’argent à une association humanitaire régionale… et combiner ainsi la distribution des objets et une action sociale… donner du sens, encore et toujours, à des objets qui n’en n’ont plus !!!
  • Principe retenu :
  1. Valider le principe de la tombola avec la DG de l’entreprise et identifier un chef projet.
  2. Identifier toutes les contraintes réglementaires, juridiques, RH… telles que : collecter l’argent des collaborateurs : sous quelle forme, avec quelle garantie, par qui ?
  3. Récupérer tous les objets promotionnels en interne, dans tous les services, auprès de tous les chefs de produits en brisant les résistances de ceux qui auraient bien voulu en faire des cadeaux personnels à leurs amis et familles !
  4. Bâtir une liste exhaustive de ces objets et faire une évaluation du stock en termes de valeur marchande.
  5. Mobiliser des prestataires tels que des agences de voyages, des fournisseurs d’objets promotionnels, quelques restaurants locaux, afin d’obtenir des lots complémentaires pour donner encore plus de valeur et d’attraits à l’opération.
  6. Vendre les tickets en interne (sur site ou par correspondance) 2 euros. Une somme modique accessible à tous et qui permet l’achat potentiel de plusieurs tickets !
  7. Identifier l’association humanitaire locale à laquelle destiner ce don.
  • Contraintes :
  1. Mobiliser la direction générale : afin d’obtenir le soutien complet sur l’opération, l’autorisation d’utiliser des salles pour le stockage et le soutien dans la récupération des objets ! Valider avec la direction générale tous les éléments de communication au fur et à mesure.
  2. Mobiliser le service juridique et valider avec lui un règlement de tombola officiel pour éviter les litiges ou prévoir leur mode de règlement. Notamment mobilisation d’un huissier pour le dépôt du règlement.
  3. Mobiliser le service juridique et la DRH pour l’autorisation de récupérer des fonds de la part des salaries. (Une entreprise n’est pas censée faire du commerce avec ses salariés)
  4. Informer les CE / DP de la mise en place de l’opération et obtenir leur soutien.
  • Rebondissement !
  1. Dans le cadre de son soutien, la Direction générale annonce un abondement de 100%… pour chaque ticket acheté par un salarié, la société verse la même somme.
  • Actions :
  1. Mise en place d’une communication par voie d’affichette aux machines à café pour les salariés du siège et un mail aux salariés des forces de vente avec ouverture d’une vente par correspondance pour ces derniers.
  2. Choix du tarif 2 euros le ticket.
  3. Annonce que tous les tickets sont gagnants et que tous les lots seront gagnés.
  4. Publication officielle de la liste des objets qui seront regroupés ensuite en lot afin qu’aucun objet ne soit pas distribué, et que tous les tickets soient gagnants. Ce qui a supposé une énorme contrainte logistique : attendre de clôturer la vente des tickets pour répartir les lots dans le nombre de sacs correspondants.
  • Résultats attendus :
  1. Sur les 400 salariés de l’entreprise, force de vente et siège : 2 tickets par 50 % de la population. Soit 400 tickets…C’était notre hypothèse !!!
  • Résultats :
  1. 780 Tickets vendus !
  2. Soit un chèque de plus de 3000 euros remis à l’association… en liquidant les objets publicitaires !!!
  • Résultats qualitatifs :
  1. Une communication positive sur le changement de nom !
  2. Un événement sympathique qui change de la traditionnelle galette des rois !
  3. Des salariés contents de gagner des lots !
  4. Des managers contents d’avoir gagné de la place !
  5. Un stock d’objets liquidés dans une bonne ambiance et avec éthique.
  6. Une association humanitaire régionale qui reçoit un chèque !
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s